Petites soeurs d'ailleurs

Bernard Auriol

 

A côté des humbles maisons connues sous le nom de "petites toulousaines", ce site se plait à défendre et illustrer la maison traditionnelle quelle que soit son lieu ou son histoire.

Les petites audoises de pierre, de vigne et de soleil.

Les petites quercynoises sont de pierres, de chaleur et d'amitié

Maison traditionnelle de Cornusson

(Caylus / Tarn et Garonne) dessinée par J. Bergère.

 

maison du tarn-et-garonne par J. Bergère

(C) Hélène Castres-Civera et Bernard Auriol.

Le moulin de Cayriech par J. Bergère

(C) Bernard Auriol et Dominique Civera

Un mot des nouveaux propriétaires :

We have started the re-construction of the Moulin although we are extending it to make it our family home for our retirement.

The unstable gable end walls had to be demolished, the main features of the mill are to be preserved, the 2 x 170cm mill stones are complete we plan to get the mill back to working order and we will try and re-create how the internal workings looked in medieval times, It will be open to visitors.

I have attached a photo of the condition when we purchased the Moulin also a line drawing I drew some years ago for our Permis de Construire.

(C) photo Steven & Susan King

Steven et Susan King ont publié un bel ouvrage sur leur aventure en France et leur profonde connaissance des maisons traditionnelles de ce pays !

Lisez : "Captain's French adventures, The Laughter and Lighter Side of French House Hunting, Purchase and renovation,IBSN-10: 1502962349 ; IBSN-13: 978-1502962348

Steven G King (C) 2014

http://www.stevengking.me

The Moulin I think, because of its location would have been an integral part of village life, being adjacent to the Roman road seems to reveal the Moulin dates further back than the 16th / 17th century, I have found a similar design of how the mill turbines work including the apertures carved into solid stone that dates to Roman times, so it is quite fascinating.

(C) dessin Steven & Susan King

maison à Loubéjac Une maison près de Loubéjac
par J. Bergère
(C) Bernard Auriol,
Claudie et Jacques Cavalié
+

La Trévesse,

maisonnette de la
Terre des Merveilles
(autre nom du Lot - 46)

est une petite quercynoise / rouerguoise,
autre vue par Luc Morel
(C) Bernard Auriol,
Jacques et Claudie Cavalié

La Trévesse,

maisonnette de la
Terre des Merveilles
(autre nom du Lot - 46)

est une petite quercynoise / rouerguoise,
vue par Luc Morel
(C) Bernard Auriol et Jacques Cavalié

Remarquez la très forte similitude de conception entre les deux constructions :

celle de La Trévesse (ci-dessus)

et le Cousy (ci-dessous)

Caylus, Cousy (Tarn-et-Garonne - 82)

Maison à un étage et porche surélevé (XIX° s.)

La partie à l'extrême droite est plus récente. La grange étable, à gauche, date de 1866.

Le Cousy est une ferme proche de Caylus : comprenant une grange, une étable, une bergerie, un fourni, une citerne et un puits. Elle est construite en moellons de calcaire crépis. Les égouts des versants et les rives des pignons du logis et de la grange sont en lauzes. Le toit fait de tuile plates calcaires est à longs pans avec pignon couvert et appentis. Photo in "Caylus et St Antonin-Nobleval, deux cantons aux confins du Quercy et du Rouergue", Cahiers du Patrimoine, ISBN 2-11-081252-6 et 2-11-087311-6). D'après Annie Noé-Dufour (notice patrimoniale IA00065700) © Inventaire général, 1985; Midi-Pyrénées; 37 bis, Rue Roquelaire 31080 TOULOUSE Cedex - 05.61.62.01.45
Les deux logis précédents sont dits à "balet" ou à "valet", en raison du porche surévelé auquel on accède par l'escalier de pierre. Le palier de cet escalier est prolongé, couvert par un petit toit supporté par des piliers de bois ou de pierre. On peut y prendre l'air en contemplant le paysage, y dresser une table allongée pour éplucher les légumes ou même manger...
Toutes les commingeoises ne sont pas de petites vieilles comme cette splendide maison à colombages du XV° siècle !

Une petite Normande

==>

Cliché de Luc Morel (2005)


On trouve en Normandie et aussi dans d'autres parties de la France (surtout dans l'ouest et le sud) des longères, ces habitations qui s'étirent fermement le long de la route !

 

Les petites Percheronnes

Ci-dessous : Maisons typiques du Perche ( Orne ) localisées à Monceaux au Perche 61290. Il s'agit d'un habitat avec gros murs de silex et galets, abondants dans la région avec arêtes des murs et entourages des portes etdes fenêtres en brique ou parfois en pierre blanche. Les ouvertures sont généralement de petite taille. Les chiens assis sur les toits ont ouvent été créés lors de restaurations dans le but de rendre les combles habitables. Il n'y a pas de cave ni de sous sol en campagne.
L'enduit des murs rustique est beige ou ocre. Les tuiles sont des tuiles plates de pays en terre cuite. Ces constructions datent le plus souvent du XVIII° ou du XIX° siècle.

©Jean-Pierre Croset

©Jean-Pierre Croset

Les images de percheronnes ci-dessus ont été réalisées par ©Jean-Pierre Croset, parolier, compositeur et interprête.

 

 

Les Chtis-picardes

 

Ces maisons de pêcheurs, de villageois ou de maraichers nous étonnent souvent : elles sont parfois presque jumelles des toulousaines, avec leurs murs de briques pleines, leur symétrie de façade, leur alignement, leur toit parallèle à la rue, leur toit de tuiles rouges. Il est vrai qu'elles jouent souvent plus flashy, armées de magnifiques pots de fleurs, avec des volets et des portes aux couleurs vives !

Et parfois, ornant le sol du trottoir, joyau ignoré même des habitants, ces incroyables galets bleus de Cayeux sur Mer. On les doit aux Compagnons maçons du XV° s ou du XVI°s, qui les extrayaient des rognons de la falaise, les taillaient en leur donnant cinq faces (celle qui devait se voir et les quatre formant la pointe d'ancrage). Ils les ajustaient à merveille, comme un puzzle.

 

 

 

       
   

 

 

 

 

<== La Petite landaise

Les échoppes bordelaises

Nous souhaitons promouvoir également la culture des petites maisons dans des ville soeurs comme Bordeaux qui jouit de ses échoppes. Le site bordelais qui leur est consacré est des plus intéressants. Voici comment il trace l'historique des échoppes :

 

Dès le XVème siècle Bordeaux possède des échoppes où travaillent et vivent commerçants et artisans, au XVIIIème siècle les bordelais vont transformer ces échoppes et les consacrer quasi exclusivement à l'habitat en en faisant des maisons de ville.

échoppes

Un art de vivre bordelais, de par la convivialité à laquelle prédispose l'alignement des échoppes dans les quartiers, au bord des rues avec un petit jardin derrière qui servait autant de jardin d'agrément que de potager. Il comportait un puits. Les dernières ECHOPPES furent construites dans les années 1930-1940.

De nombreux quartiers possèdent leurs rues spécifiquement à "échoppes", au départ réservées aux classes ouvrières et populaires. Les échoppes sont construites généralement en pierre de taille. La façade estparfois simple, parfois très travaillée.

Types d'échoppes :

  • L'échoppe simple: couloir latéral avec les pièces en enfilade.
  • L'échoppe double avec couloir central, pièces de part et d'autre , beaucoup plus large.

Il y a très souvent une cave qui se situe côté rue. On y entreposait notamment le charbon ou le bois de chauffage."

 

La maison alsacienne à colombage est faite de bois et de torchis. Bois monté sans clous ni vis, entièrement montée avec des chevilles, comme un beau meuble qu'elle se veut être. De sorte qu'on pouvait la démonter, la transporter, la reconstruire au gré des déménagements et des mariages !

Elle comporte généralement un étage et présente son côté le moins large-le pignon- vers la rue. L'entrée est située sur la façade la plus longue, dans la cour. Les façades, en torchis, sont peintes de couleurs vives, comme il sied dans un pays au climat plutôt rude et austère.

Le toit comporte une forte pente, à cause de la neige, il est fait de tuiles plates.

A l'intérieur, on trouve au centre une grande pièce de séjour, avec alcôve. Lieu de veillée lorsqu'il fait froid et que les nuits sont longues. On se chauffe au poêle à carreaux de faîence, souvent de très belle facture.


Maison à Hirsingue (Sundgau)


 

Maisons dans le Sundgau

 

 

 

 

N'ayons garde d'oublier le Mas camarguais et surtout son petit frère le "Masset"

 

Les marins d'eau douce !

Ce n'est pas pour des raisons fiscales que les marins de Toulouse font voguer leur galère, ils y sont bien, ils en profitent, au long de leur petit Canal des Deux Mers et de ses paysages inattendus.

remerciements à (C) Pascal Lamachère pour cette photo de péniche habitée

 

Les petites habitations Européennes

Les jolies néerlandaises

d'Eindhoven, Amsterdam ou Gotingen !

 

Les belles suédoises

d'après Wikipedia (Stockholm)

Et les petites Finnoises ?

ou les vieilles néerlandaises !
excerpted from "Quaker Chemical BV, 1989)

excerpted from "Quaker Chemical BV, 1989)

Dorpsgesicht : un coin de village
Willem van den Bundel (à peu près : 1577-1655)

De hut : la chaumière
Adriaen Van de Velde, (1636 - 1672)

Rijksmuseum d'Amsterdam

 

 

 

Les petites maisons d'Amérique du Nord

 

 

 

Sur "Le Chemin du Roy" en la Belle Province !

Les petites québécoises sont aussi de belles habitations, capables de modestie dans leurs proportions, même si la vastitude de la province leur permettent des jardins royaux avec ce charme si particulier des arbres de l'automne aux feuilles plus belles que cent fleurs !

(ci-contre, une petite québécoise; photo prise à Dechambault, Québec en Octobre 2007 par Monique Widmer, OP)

Les Canadiens savent profiter de la bienheureuse et poétique solitude de l'été comme des courses d'hiver que rendent possible les mille îles le long du Saint Laurent, au voisinage des USA.

(ci-contre, une petite maison insulaire; photo prise dans la région des Mille Iles en Octobre 2007 par Monique Widmer, OP)

une petite insulaire sur une des mille îles
(entre les iles du Saint-Laurent)

 

 

Les maisons d'Amérique du Sud

 

Ces petites maisons ne sont pas encore venues nous voir ! Adressez nous leurs photos !

 

Les maisons d'Afrique du Nord

 

Les tentes du désert lybien ou maghrébin ne sont pas encore venues nous voir ! Adressez nous leurs photos !

 

mechta (petit hameau algérien) ==>


 

 

Les cases Africaines

Une case est une construction simple souvent couverte de chaume qu'on trouve dans les villages traditionnels.

ici, une case du village de Bana (d'après Wikipedia)

 

Les demeures Asiatiques

 

 

Le Sein de Neige : Maison afghane de Tashqourghan
photographie (détail) de R et S Michaud
in « Afghanistan », La Martinière, 2002 ; isbn 2-7324-2877-9

 

      Maisons Ouighour de Kashgar (Kashi - CHINE)

      <== en briques de terre, cuites ou non,

Quelques maisons prises en photo depuis le “blue mountain train” près d’Ooty

(Tamil Nadu, Inde)

maisons prises en photo depuis le “blue mountain train” près d’Ooty
photo de Gilles Noury

 

Les habitations ancestrales

 

Les aménagements troglodytes sont dispersés un peu partout dans le monde; ils ont été des refuges clés-en-main depuis que l'homme est homme, ... et peut-être avant !

Elles ne sont pas encore venues nous voir ! Adressez nous leurs photos !

Ce site vous permettra de mieux connaître les petites toulousaines, ces maisons traditionnelles et pleines de charme. Il est réalisé avec l'aide de l'Association Sans But Lucratif "Les Petites Toulousaines".

Voir aussi Les petites Maisons d'ailleurs

Google
  Web "les petites toulousaines"   


Psychosonique Yogathérapie Psychanalyse & Psychothérapie Dynamique des groupes Eléments Personnels

© Copyright Bernard AURIOL (email = auriol @ free . fr)

dernière mise à jour le

7
Août 2013